Thursday, June 24, 2010

Business Model: Le Web 2.0 vous offre un nègre gratos!

Un livre écrit par les autres dont on récupère les droits d’auteur : voilà un vrai modèle économique de feignasse !Utiliser les réseaux sociaux pour glandouiller, voilà ni plus ni moins ce que veut faire Anna Gavalda grâce à France Loisirs et la grande opération : “écrivez un livre avec votre romancière favorite”. À la façon d’un cadavre exquis, l’écrivain a torché dix lignes sur une serviette de restaurant et compte laisser le soin à un staff éditorial de choisir parmi les propositions de gracieux contributeurs de Facebook pour écrire la suite de son roman.

L’histoire pour l’instant ? Une femme “trop jeune ou trop vieille” (comme ça, on ne se mouille pas), a pris un rendez-vous mais “hésite à y aller”. Finalement, elle y va, et tombe sur un “magazine de décoration” où elle admire “le travail d’une céramiste finlandaise”. Cette céramiste s’appelle Lina Vikkhaara et on pense sérieusement que c’est le seul effort qu’a fait Anna pour écrire ce premier paragraphe : ouvrir l’annuaire finlandais.

Si vous vous sentez des velléités d’auteur, vous pouvez aussi participer, bien sûr. D’autant qu’il y a de supers gains : Monsieur France Loisirs et Madame Gavalda offrent aux trois vainqueurs (je n’ai pas bien compris comment on est déclaré gagnant) son dernier livre dédicacé “d’une valeur de dix euros”. Mazette. Évidemment, pour cet honneur, vous cédez pour une “durée illimitée tous les droits de reproduction, de représentation et de diffusion en langue française” de vos contributions. Un livre écrit par les autres dont on récupère les droits d’auteur : voilà un vrai modèle économique de feignasse !

No comments:

Post a Comment