Saturday, August 15, 2009

Bien fait pour elle! Si on commence a tout se permettre...

INTERNET - Une Américaine est poursuivie pour diffamation par son bailleur pour avoir critiqué l'état de son logement sur Twitter... Bien fait pour elle, elle n'avait qu'a respecter son prochain. La prochaine fois elle reflechira avant d'ecrire. Il faut savoir s'autocensurer.
Fabio

L’affaire promet de faire du bruit. Une Américaine vivant à Chicago est poursuivie en justice par son bailleur, pour un message qu’elle a posté sur son compte Twitter. Le 12 mai dernier, dans son post, Amanda Bonnen affirme que son bailleur, la compagnie Horizon Group Management, n'attache pas beaucoup d'importance à l'état des logements loués. «Qui a dit que dormir dans un appartement moisi était mauvais? Horizon pense que ça se fait», écrit-elle. Un message diffamatoire estime la société, qui a porté l’affaire devant le juge, lundi. Horizon Group Management lui reproche surtout d’avoir tenu ces propos alors que son compte Twitter n’est pas privé. Ces propos sont donc visibles par tous. Arguant que ces derniers portent préjudice à sa réputation, la société réclame 50.000 dollars de dommages et intérêts. Le résultat du jugement, dont la date n’a pas été communiquée, est très attendu: ce premier cas de plainte pour diffamation sur Twitter pourrait faire école.
Sa. C.

1 comment:

  1. This comment has been removed by the author.

    ReplyDelete